Drame au Tessin: aucune origine intentionnelle dans la mort d'une fillette

La mère de la fillette décédée mardi soir dans une voiture a pu être auditionnée et rien rien n'indique que l'origine du drame ait été intentionnelle. Il s'agirait d'un homicide involontaire par négligence
25 août 2015, 16:13
Der Parkplatz auf dem das fuenfjaehrige Maedchen gestern ums Leben gekommen ist, aufgenommen in Muzzano im Tessin am Mittwoch, 22. Juli 2015. Das abgebildete Auto ist nicht das Ungluecksauto. Das Maedchen aus dem Kanton Thurgau sei trotz wiederbelebungsversuchen gestern Abend auf dem Parkplatz des Campingplatzes verstorben. Die Polizei erwaehnte die Hitze nicht als moegliche Todesursache und macht aktuell keine weiteren Angaben. (KEYSTONE/Sara Solca)....The parking lot on which the five year old girl was killed yesterday in Muzzano, Ticino, Switzerland on Wednesday, July 22, 2015. The car on the image is not the one in which the girl was killed. The girl from the canton of Thurgau had died despite resuscitation on the evening before in the parking lot of the campsite. The police did not mention the heat as a possible cause of death and currently gives no further information. (KEYSTONE/Sara Solca)..

La mère de la fillette décédée mardi soir dans une voiture parquée dans un camping à Muzzano (TI), près de Lugano, a enfin pu être interrogée jeudi. Au terme de l'audition, rien n'indique que l'origine du drame ait été intentionnelle.

Les enquêteurs supposent qu'il pourrait s'agir d'un homicide involontaire par négligence, a indiqué la police cantonale tessinoise jeudi dans un communiqué. La mère de la fillette décédée reste donc en liberté.

Les premiers éléments de l'autopsie montrent en outre que la fillette est décédée des suites d'une hyperthermie. L'enquête se poursuit afin de déterminer pourquoi cette dernière s'est endormie seule à l'intérieur du véhicule et combien de temps elle y est restée.

La victime, une fillette du canton de Thurgovie qui passait les vacances avec ses trois soeurs et sa mère au camping du TCS "La Piodella", se trouvait là depuis cinq jours, a déclaré à la radio de la Suisse italienne (RSI) le propriétaire du restaurant du camping.

La psychologue d'urgence Nadine Maetzler, qui s'est rendue sur place peu après le drame, a parlé d'une "tragédie". Les proches ont été submergés par le deuil, la honte et la culpabilité, a-t-elle relaté. "Le fait que des enfants soient concernés rend la situation très pénible".

Forte chaleur

Mardi en fin d'après-midi, il a fait jusqu'à 33 degrés au Tessin, selon MeteoSuisse. Un test du TCS récemment publié a montré qu'un individu risque la mort après quelques minutes déjà s'il se trouve enfermé dans un véhicule en plein soleil.

En Suisse, le dernier décès connu d'un bambin abandonné dans une voiture remonte au mois d'août 2014. Le père avait oublié de déposer son bébé de 16 mois à la crèche avant de se rendre au travail. Il ne s'était rendu compte de sa bévue qu'à la fin de sa journée.