Réservé aux abonnés

L'ouverture fait bondir gauche et Eglises

Un comité combat des horaires non-stop pour les shops. Il craint un "grignotage".
07 août 2015, 10:52
data_art_6710971.jpg

Revêtu de la grande robe noire de son ordre monastique, l'abbé d'Ensiedeln Martin Werlen a capté l'attention en participant, hier à Berne, au lancement du référendum contre la libéralisation des heures d'ouverture des shops des stations-services. Sa présence est représentative de la coalition qui se dresse contre la révision de la loi sur le travail adoptée par le Parlement en décembre.

Cette coalition réunit la gauche et les syndicats, les Eglises catholique et protestante ainsi que les milieux de la santé. Tous ont pour souci de préserver des conditions de vie acceptables en combattant le t...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois