Réservé aux abonnés

«Seul un oui est un oui»: la violoncelliste valaisanne Estelle Revaz a défendu la variante à Berne

La semaine dernière, la violoncelliste valaisanne s'est rendue sous la Coupole fédérale pour plaider en faveur de la redéfinition du viol sur la base du consentement. Elle s’explique.

12 déc. 2022, 05:40
Déjà engagée pour les artistes pendant le Covid, Estelle Revaz s'est cette fois rendue à Berne pour soutenir la variante "seul un oui est un oui".