Réservé aux abonnés

Tous les OGM sont-ils des OGM?

Les scientifiques appellent à reconsidérer le statut de certaines plantes génétiquement modifiées.
18 août 2016, 23:17
/ Màj. le 19 août 2016 à 00:01
The perennial teosinte produces pistillate spikelets both in the axils of leaves along the main stem and at the ends of the main branches where staminate spikelets then terminate the spike. Zea diploperennis

BERNE

SANDRINE HOCHSTRASSER

Les plantes modifiées génétiquement sont bannies de l’agriculture suisse. Et ce, probablement, jusqu’en 2021 minimum.

Mais pourquoi la Suisse met-elle tous les OGM dans le même panier?, interpelle l’Académie suisse des sciences. De «nouvelles techniques de sélection végétale» sont apparues et «aucune raison ne justifie une réglementation sévère des plantes sélectionnées avec ces méthodes», estime le gremium de professeurs universitaires dans un document présenté hier devant les médias.

«Ces dernières décennies, les scientifiques utilisaient une technique assez grossière...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois