Un député bernois veut faire voter les Neuchâtelois sur un supercanton

Les Neuchâtelois consultés sur la constitution d'un canton de l'Arc jurassien, avec le Jura et le Jura bernois? Telle est l'idée du député du Jura bernois Patrick Gsteiger. Il vient de déposer une motion en ce sens.
05 août 2015, 15:48
dick

Le dépôt de cette motion intervient moins de deux semaines après  la signature d'une déclaration d'intention entre les cantons de  Berne et du Jura sur l'organisation de votations populaires pour  régler la «Question jurassienne». Pour le motionnaire, l'intégration de Neuchâtel dans ce processus doit intervenir rapidement.

Le politicien évangélique Patrick Gsteiger demande à l'exécutif bernois de proposer à la Conférence tripartite, qui regroupe les gouvernements jurassien et bernois, ainsi que la Confédération, d'intégrer le Conseil d'Etat neuchâtelois dans la poursuite des travaux.

Triple votation

L'objectif est d'organiser simultanément trois votations populaires à l'échelle des régions concernées sur l'«opportunité  d'engager un processus visant à créer un nouveau canton de l'Arc jurassien».

«La piste proposée par la présente motion correspond mieux à la jeune génération qui n'a pas vécu le conflit jurassien», écrit Patrick Gsteiger.

En ajoutant Neuchâtel à cette équation, les querelles historiques seraient dépassées, estime le député de Perrefitte. Un nouvel Etat  de l'Arc jurassien pourrait s'offrir des institutions à la hauteur des défis politiques et sociaux à relever dans la Suisse de demain,  souligne le motionnaire.

Reste que le Jura a répété ces derniers  mois qu'il était pour le moment opposé à un tel supercanton.