Hockey: Lausanne s'impose facilement face à Genève, Bienne revit

Le Lausanne Hockey Club, qui peinait jusqu'ici à trouver le chemin des filets adverses, a marqué à cinq reprises, par cinq buteurs différents, lundi soir, dans le derby lémanique face à Genève Servette. De son côté, Bienne, après avoir battu le leader Zurich, s'offre le scalp de son dauphin Davos.

15 déc. 2015, 07:11
L'attaquant genevois Noah Rod, gauche, lutte pour le puck avec le defenseur lausannois Federico Lardi, droite, lors du match du championnat suisse de hockey sur glace de National League A, entre le Lausanne HC et Geneve-Servette HC, ce lundi 14 decembre 2015 a la patinoire de Malley a Lausanne.

En match en retard du championnat de LNA, Lausanne a battu Genève-Servette 5-1 à Malley. Dans le même temps, Bienne a poursuivi son redressement en allant s'imposer à Davos 5-2.

En hockey sur glace, tout est question de série. Positive ou négative. Lorsque l'on se trouve dans le bon trend, le puck semble toujours rouler dans le bon sens. La mauvaise passe en revanche aime bien coller aux lames de ceux qui ne savent plus comment gagner. Après avoir battu les trois clubs bernois de l'élite, Lausanne est clairement emporté dans un tourbillon positif. Au contraire de Genève qui ne voyage plus très bien depuis trois rencontres. Défaite à Langnau, défaite à Ambri-Piotta et gifle à Lugano pour des Aigles qui goûtent peu jouer hors de leurs bases.

Lausanne a tout de suite pris les choses en mains et le 1-0 au terme du premier tiers ne reflétait pas l'avantage pris par les Vaudois dans le jeu. Heureusement pour les hommes de Heinz Ehlers, la période médiane leur a permis de mettre davantage de distance avec leur meilleur ennemi. Sur une erreur de Romy à la ligne bleue genevoise, Benjamin Antonietti a pu tromper Mayer et ainsi effacer le curieux but grenat inscrit par Riat à la 21e. Bien plus en forme qu'au début du championnat, les Finlandais du LHC ont enfoncé le clou à la 33e et à la 36e. Louhivaara et Pesonen ont offert un matelas confortable à leurs couleurs. Le 4-1 a d'ailleurs récompensé le très bon jeu de puissance des Vaudois. Capables de maintenir la rondelle dans la zone défensive servettienne pendant de longues secondes, les Lausannois disposent en ce moment d'une attaque à cinq intéressante.

La frustration des Genevois s'est concrétisée par une bagarre générale:

Bienne revit

Deux déplacements à Zurich et à Davos et deux succès 5-2 pour des Seelandais qui donnent l'impression de revivre. Epatant contre Zurich la veille, Gaëtan Haas n'a pas eu le même impact dans les Grisons mais cela n'a pas eu de conséquences pour des Biennois irrésistibles lors d'un tiers médian enlevé 4-1. Les dirigeants bernois ont choisi de ne pas destituer Kevin Schläpfer après les nombreuses défaites accumulées lors des six dernières semaines. Les résultats de ces deux jours leur donnent raison puisque Bienne a gagné pour la première fois en 22 ans à Davos. Les Seelandais laissent la lanterne rouge à Langnau et reviennent à dix points de la barre.