Raymond Métral prend sa retraite après 34 ans au service de Yens

Raymond Métral prendra sa retraite à la fin du mois, même s'il continuera à effectuer quelques travaux pour la commune de Yens.
07 août 2015, 11:16
A travers son poste d'employé communal Reymond Métral a découvert une passion pour l'eau. Comme lorsqu'il relève les chiffres de la station de pompage de Yens.

Ce natif de Yens a d’abord effectué un apprentissage de serrurier, métier qu’il a pratiqué plusieurs années. Néanmoins, après avoir habité quelques temps à Renens, il ressent l’envie de se rapprocher de son village d’origine. C’est donc en 1978 que Raymond Métral est engagé à la commune de Yens.

A ses débuts, il s’occupe principalement de l’entretien des routes et de travaux de conciergerie. La commune embauche, dix ans plus tard, un second employé, le forçant à lâcher cette dernière tâche. Raymond Métral prend alors la responsabilité du réseau d’eau, sans se douter que cela deviendra une réelle passion.

La chemise edelweiss, un symbole

«Il y a un événement que me manquera tout particulièrement.» Tous les ans, dans  la nuit du 31 décembre au 1er janvier, Raymond Métral allait sonner les cloches plusieurs fois à minuit, afin de rassembler les villageois et de leur souhaiter la bonne année. «Je n’ai jamais voulu programmer les cloches pour qu’elles sonnent toutes seules, je voulais être présent, avoue l’employé communal de Yens. C’est un moment convivial et chaleureux comme il en reste peu».

Cette année, plus que toute autre, restera gravée dans sa mémoire. En effet, pour sa dernière année, Raymond Métral avait monté une cantine et servi la soupe aux habitants. Lui qui ne quitte jamais sa chemise edelweiss a été particulièrement touché de voir chaque membre de la société de Jeunesse de Yens habillé de la même manière pour l’occasion. «C’était une belle attention.»

Un portrait plus complet à lire mardi 23 avril dans "La Côte".