Réservé aux abonnés

De Morges à Nyon, c’est la tuile pour nos monuments

La fermeture annoncée de la seule usine productrice de la fameuse tuile jaune, que l’on retrouve sur plusieurs édifices historiques, préoccupe les élus.

22 déc. 2020, 05:00
Député et syndic de Morges, Vincent Jaques a interpellé le canton sur la question. Dans sa ville, le château, mais aussi l'Hôtel de ville, sont notamment recouverts de tuiles jaunes.

«J’étais gosse quand le toit du château de Morges a été refait. Ils avaient remplacé les vieilles tuiles par ces tuiles jaunes.» Trente ans plus tard, Vincent Jaques est devenu syndic de La Coquette. Du haut du chemin de ronde qui parcourt le monument, il balaie les lieux du regard: «Quand on voit le toit de l’arsenal, juste à côté, on se rend bien compte de la différence de couleur. Le château, avant, c’était ça! On est peut-être à deux doigts de revenir en ar...