Geneva Open ATP 250: Daniel Perroud arrête

La 2e édition du Geneva Open ATP 250 est sur les bons rails. Mais l’édition 2016 se fera sans Daniel Perroud.

14 déc. 2015, 15:14
Daniel Perroud lâche l'organisation locale du Geneva Open.

«Je suis content d’avoir sauvé le Challenger, dont j’ai été à la tête durant trois ans et je suis content d’avoir fait cette première édition du Geneva Open ATP 250. Ce fut une belle aventure mais j’ai l’impression d’avoir fait mon temps.» Ainsi Daniel Perroud tourne la page. Le Nyonnais, en charge de l’organisation locale de l’épreuve, ne s’occupera pas de l’édition 2016 et des suivantes.

La collaboration entre Daniel Perroud et le Geneva Open, géré par GTP – Geneva Trophy Promotion, l'entreprise de Ion Tiriac et Rainer Schüttler, les propriétaires du tournoi – a pris fin d’un commun accord. «Daniel Perroud a fait un travail exceptionnel, nous l’en remercions», ajoute Thierry Grin, le directeur du Geneva Open.

Dans la cuisine interne du tournoi, il se dit que tout le monde ne trouvait pas son compte. «On savait qu’il n’était pas à 100% satisfait», relève encore Thierry Grin. Sans entrer dans les détails, Daniel Perroud explique: «Pour différentes raisons, j’avais laissé planer le doute après la première édition. Quand tu as été indépendant, il est difficile de travailler pour une grosse boîte, même si les conditions étaient intéressantes. Il y a dix façons d’organiser un événement – pas seulement la «manière Perroud» -  et les dix sont bonnes, mais pas toutes concordent.»

Si Daniel Perroud lâche le Geneva Open – «sans frustration», précise-t-il –, il ne manque pas de projets. Jusqu’alors son assistante, Marion Duvillard travaillera, elle, désormais pour le tournoi. «Je pense qu’elle peut leur apporter beaucoup», dit Daniel Perroud. Thierry Grin abonde: «Elle connaît le tournoi, nous sommes très content de cette solution.»