Nyon: pose de la première pierre du futur réservoir d'eau de la Vuarpillière

Ce mardi matin a eu lieu la pose de la première pierre du futur réservoir de la Vuarpillière. D'une capacité de 10 000 m3, il doit répondre à l'alimentation en eau d'un bassin de population couvrant Nyon et les communes environnantes estimé à 67 000 habitants à l'horizon 2030.

15 déc. 2015, 14:28
/ Màj. le 15 déc. 2015 à 15:53
Un chantier très impressionnant.

Le chantier qui a démarré en septembre dernier à l'Asse, non loin du site de Paléo, est impressionnant. Il s'agit de construire un réservoir d'eau d'une capacité de 10 000 m3 pour répondre à l'évolution démographique de la population. Les travaux devraient durer jusqu'en avril 2017.

Mutualisation de l'exploitation

Cet équipement d'un coût de près de 15 millions de francs a été financé presque à parts égales entre la commune de Nyon, via ses services industriels, et la Société anonyme pour le pompage et l'adduction d'eau du lac pour la région nyonnaise (SAPAN) qui regroupe une vingtaine de communes. Le but de cet équipement est de mutualiser l'exploitation des installations de stockage, de pompage et de transport de l'eau.

Plus de renseignements dans les éditions payantes de mercredi du Quotidien de La Côte.