Dopé par des signaux positifs de l'étranger, le SMI engrange des points

La Bourse suisse a bien progressé vendredi. Le SMI a crû de 0,85%, engrangeant 54,24 points à 6461,54 points.
06 août 2015, 10:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
2744519

Dopé par les nouvelles des Etats-Unis, le rebond des places européennes et l'ouverture en forte hausse de Wall Street, la Bourse suisse a bien progressé vendredi. L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a crû de 0,85%, engrangeant 54,24 points à 6461,54 points.

L'indice Swiss Leader Index (SLI/30 valeurs dont celles du SMI) a pris 1,29% à 951,11 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,88% à 5962,98 points.

Vers 17h30, à Wall Street, les indices Dow Jones et Nasdaq gagnaient respectivement 1,84% et 2,16%. Les places européennes étaient en fort rebond après la déception qui a suivi jeudi l'absence d'annonce de mesures concrètes par la Banque centrale européenne (BCE).

La Bourse de Milan a ainsi clôturé sur un bond de 6,34%, Madrid de 6%. A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 4,38%, le Dax de Francfort 3,93% alors quà Londres, le FTSE 100 progressait de 2,21%.

Les transactions ont été soutenues, et même renforcées, dans le courant de l'après-midi, par la publication de données conjoncturelles américaines. Ainsi, aux Etats-Unis, les embauches se sont accélérées à un rythme beaucoup plus soutenu que prévu en juillet, sans toutefois empêcher une légère hausse du taux de chômage qui s'établit à 8,3%.

Givaudan a déçu

En point de mire du jour figurait Givaudan (-3,6%). Le groupe de parfums et arômes a publié ses chiffres du premier semestre 2012. Bien que la société ait bien plus gagné pendant ces six mois que l'année passée, le chiffre d'affaires a juste répondu aux attentes du marché, et le résultat opérationnel est resté en-deça.

Seul Logitech (-5,5%) a perdu autant. La tendance baissière entamée début juillet se poursuit pour ce titre. Novartis (-0,4%) a aussi légèrement freiné le marché. Le recul chez Nobel Biocare (-2,4%) s'explique par l'abaissement d'objectif de cours opéré par Deutsche Bank sur Straumann (-5,4%).

Toutes les autres actions ont profité de la bonne orientation générale du marché. Ainsi les titres sensibles à la conjoncture, et plus particulièrement Adecco (+4,5%), Clariant (+3,2%), Lonza (+3,1%) et ABB (+3,0%).

Swiss Life (+4,8%) a refait ses pertes de la veille. Credit Suisse s'est envolé (+4,6%). D'autres financières comme UBS (+3,6%), Bâloise (+2,3%) et Zurich (+2,2%) ont été très recherchées. Holcim, Kühne+Nagel, Richemont et Sika ont clôturé en hausse de 2% et plus.