Réservé aux abonnés

La Banque nationale plombée par la chute du cours de l'or

En 2013, la BNS a essuyé une perte nette de 9,1 milliards de francs. Le prix du kilo d'or a diminué de près d'un tiers en une année.
07 août 2015, 13:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7874574.jpg

La Banque nationale suisse ( BNS) a essuyé l'an dernier une perte nette de 9,1 milliards de francs, plombée par la chute du cours de l'or. L'institut d'émission monétaire avait réalisé un bénéfice de six milliards en 2012.

Le résultat est conforme à l'estimation formulée, début janvier, d'une perte de l'ordre de neuf milliards de francs.

La Banque nationale avait provoqué la stupeur en annonçant à cette occasion qu'elle ne verserait pas de dividendes à la Confédération et aux cantons au titre de l'exercice, pour la première fois depuis sa création en 1907.

La plupart des grands argentiers ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois