Les exportations horlogères en fort recul de 7,9% en septembre

Le secteur de l'horlogerie en Suisse continue de souffrir. Au troisième trimestre 2015, ses exportations ont connu leur plus fort recul depuis six ans.
20 oct. 2015, 08:56
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les montres de plus de 500 francs ont vu leur résultat diminuer globalement de 7%, en nombre de pièces et en valeur.

Les exportations horlogères suisses en septembre sont en baisse marquée pour le troisième mois cette année (-7,9% par rapport à septembre 2014, à 1,81 milliard de francs). Sur le troisième trimestre, elles ont même connu leur plus fort recul depuis six ans.

La baisse de septembre s'est cette fois-ci étendue à d'autres marchés que Hong Kong (-18,2% à 310,5 millions de francs) et la Chine (-13% à 108,9 millions de francs) en Asie, a indiqué mardi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

La Corée du Sud (-35% à 42,9 millions de francs), Taïwan (-24,5% à 29,5 millions), le Qatar (-15,4% à 14,4 millions), l'Inde (-14,8% à 10,9 millions) ou Singapour (-14,6% à 89,6 millions) ont notamment connu une baisse.

Les exportations vers la Russie ont aussi connu une forte chute: -59,3% à 11 millions de francs. Les Etats-Unis (-17,6% à 185,6 millions) ont enregistré leur plus importante diminution mensuelle depuis cinq ans, mais sur une tendance positive depuis 2013. L’Europe a maintenu son cap en hausse pour le dixième mois de suite.

Le recul de septembre a concerné tous les segments de prix, selon le communiqué. Il a été plus appuyé en dessous de 500 francs (prix export), surtout entre 200 et 500 francs avec notamment -14,5% en valeur. Les montres de plus de 500 francs ont vu leur résultat diminuer globalement de 7%, en nombre de pièces et en valeur.