Walter Fust détient désormais 20,1% du groupe Tornos

L'investisseur bernois Walter Fust détient désormais 20,1% de Tornos Holding, contre 15,05% auparavant, selon la Bourse suisse SIX. Cette augmentation renforce les rumeurs de reprise du groupe de machines-outils prévôtois par l'industriel.
03 août 2015, 19:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
tornos_bist

La part de Walter Fust dans Tornos était déjà passée de 10,59% à 15,05% il y a un an. Actionnaire majoritaire et président du fabricant st-gallois de fraiseuses StarragHeckert, M. Fust a indiqué aujourd'hui que «StarragHeckert et Tornos ont certains éléments en commun».

Il a aussi précisé que «les deux groupes ont déjà fusionné leurs ventes et le service à la clientèle en dehors de l'Europe, aux Etats- Unis et en Chine, et bientôt en Inde». Il n'a pas voulu en dire plus sur les raisons de son augmentation de participation, expliquant à  demi-mots qu'un nouveau seuil a été atteint sur une année et qu'il fallait dès lors l'annoncer.

Usine en Inde

StarragHeckert construit une usine en Inde, et Tornos pourrait en  profiter, selon M. Fust. La firme st-galloise vient de doubler sa taille en acquérant l'allemand Dörries Scharmann. Le nombre  d'employés est passé à 1500 collaborateurs, et le chiffre d'affaires se monte à près de 400 millions d'euros (496 millions de francs).
Les perspectives des machines-outils ne sont pas mauvaises actuellement, mais un peu dans le brouillard, selon M. Fust.

Tornos a publié ses résultats trimestriels mardi. Son chiffre d'affaires a bondi de près des deux tiers et s'est établi à 58,7 millions de francs, en hausse de 61,6% par rapport au 3e trimestre 2010.

Le résultat opérationnel de l'entreprise de Moutier est redevenu  positif.