Jeux Olympiques de Rio: l'Agence mondiale antidopage demande l'exclusion de la Russie

Après la publication du rapport accablant prouvant que la Russie avait instauré un système de dopage d'Etat lors des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, l'Agence monidiale antidopage demande l'exclusion de la fédération pour les JO de Rio qui débutent dans deux semaines.
18 juil. 2016, 16:59
/ Màj. le 18 juil. 2016 à 17:00
Les athlètes russes pourraient être privés de Jeux à Rio.

L'AMA a appelé à l'exclusion de la Russie de tous les événements internationaux peu après la publication du rapport McLaren. "L'AMA appelle le mouvement sportif à empêcher la participation des athlètes russes aux compétitions internationales, y compris les JO de Rio, tant que (la Russie) n'aura pas réalisé un +changement de culture+", a-t-elle indiqué. Aucune recommandation ne figure en revanche dans le rapport.

Président du CIO, Thomas Bach n'a pas tardé à réagir à la publication du rapport. Les conclusions sur un "système de dopage d'Etat sécurisé" mis en place par la Russie démontrent "une atteinte choquante et sans précédent à l'intégrité des sports et des Jeux olympiques", a lâché l'Allemand.

"Le CIO n'hésitera pas à prendre les sanctions les plus strictes possibles, contre tout individu et toute fédération impliqué(e)", a ajouté M. Bach dans un communiqué. Il a annoncé une réunion téléphonique de la commission exécutive du CIO mardi, lors de laquelle "pourraient être prises des mesures provisoires et des sanctions par rapport aux Jeux de Rio 2016".