1500 prisonniers graciés au Turkménistan

Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a donné leur liberté à plus de 1500 prisonniers pour les 25 ans du Turkménistan.
22 oct. 2016, 18:27
/ Màj. le 22 oct. 2016 à 18:29
Gurbanguli Berdymukhamedov, président qui règne depuis 10 ans d'une main de fer au Turkménistan.

Le président du Turkménistan a gracié plus de 1500 prisonniers à l'occasion du 25e anniversaire de l'indépendance de cette ex-république soviétique d'Asie centrale, a annoncé samedi la télévision d'Etat. La sortie de l'URSS doit être commémorée les 27 et 28 octobre.

De telles amnisties groupées ont été annoncées à plusieurs reprises dans le passé dans ce pays, l'un des plus fermés au monde, en lien avec des fêtes nationales importantes. Les détenus pour délits liés à la drogue, meurtre ou trahison ne peuvent pas être graciés selon le système local.

Il s'agit de la quatrième amnistie ordonnée cette année par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov. A 59 ans, ce dernier contrôle le pays d'une main de fer depuis 2006 et vient de procéder à une réforme constitutionnelle lui donnant plus de pouvoir. Il a fixé la tenue de la prochaine élection présidentielle au 12 février 2017.