Amazon mise sur les robots pour accélerer ses livraisons de Noël

Le géant américain du commerce en ligne mise sur ses plus de 15'000 robots pour accélérer ses livraisons de marchandises à l'approche de Noël.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
A Kiva robot drive unit is seen, foreground, before it moves under a stack of merchandise pods, seen on a tour of one of Amazon's newest distribution centers in Tracy, Calif., Sunday, Nov. 30, 2014. This Amazon Fulfillment Center opened in 2013 and was refitted to use new robot technology in the summer of 2014. All year Amazon has been investing in ways to make shipping faster and easier to prepare for this holiday season. At this Northern California warehouse the company is employing robotics and other new technology to help workers process the annual onslaught of shopping orders. (AP Photo/Brandon Bailey)

Amazon.com a installé plus de 15'000 robots dans une dizaine de ses entrepôts aux Etats-Unis. L'objectif du géant américain du commerce en ligne est de réduire d'un cinquième ses coûts d'exploitation et d'accélérer l'acheminement des marchandises à l'approche des fêtes de Noël.

Le robot de couleur orange a été conçu par Kiva Systems, une société de robotique rachetée par Amazon pour 775 millions de dollars (748 millions de francs au cours actuel) en 2012. Il se déplace grâce à des roues et pèse 145 kg.

Il a été présenté à la presse dimanche, à la veille du Cyber Monday, journée de promotions sur les sites internet après le week-end accompagnant le Black Friday, qui lance la période des achats de Noël.

Les robots sont censés aider Amazon à réduire encore ses délais de livraison afin de mieux concurrencer les magasins en dur, où la majeure partie des Américains font toujours leurs achats.

Ils sont également censés aider le géant américain du commerce en ligne à ne plus reproduire les erreurs du passé. L'an dernier, submergé par un afflux de commandes, UPS n'a pas pu livrer en temps et en heure des clients d'Amazon qui attendaient leurs colis pour Noël. Amazon avait alors été contraint de rembourser ces clients et de leur offrir un bon d'achat de 20 dollars à titre de dédommagement.

Les robots Kiva ont permis à Amazon d'augmenter de 50% le nombre d'articles traités et de raccourcir le temps qu'il faut pour une livraison le jour même sur plusieurs sites, a déclaré Dave Clark, vice-président d'Amazon.

Selon le géant du commerce en ligne, les robots ont permis dans certains cas de ramener le temps d'acheminement des stocks à 13 minutes contre une heure et demie en moyenne auparavant.