Attentat à Moscou en 2011: trois accusés condamnés à la perpétuité

Trois hommes ont été condamnés lundi pour leur implication dans l'attentat-suicide à l'aéroport de Moscou-Domodedovo en janvier 2011. Cette attaque avait fait 37 morts.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'attentat-suicide à l'aéroport de Moscou-Domodedovo avait fait 37 morts.

Trois hommes ont été condamnés lundi par un tribunal russe à la perpétuité pour leur implication dans l'attentat-suicide à l'aéroport de Moscou-Domodedovo en janvier 2011. Cette attaque, revendiquée par la rébellion islamiste du Caucase, avait fait 37 morts.

Les frères Islam et Ilez Iandiev, ainsi que Bachir Khamkhoev, ont été reconnus coupables d'"attentat terroriste", de "meurtres" et "banditisme", a indiqué le parquet général russe dans un communiqué. Ils ont participé à la préparation de l'attentat commis dans la salle des arrivées de l'aéroport par le kamikaze Magomed Evloev.

Selon l'accusation, les trois hommes ont aidé le kamikaze à se rendre à Moscou depuis l'Ingouchie, république voisine de la Tchétchénie. Ils lui ont donné une ceinture d'explosifs, ont payé le loyer d'un appartement où il a résidé avant de commettre l'attentat, et choisi le lieu où l'acte serait perpétré.

Un frère du kamikaze, Akhmed Evloev, a été condamné à dix ans de camp. Il a affirmé au cours du procès qu'il n'était pas au courant de la préparation de cet attentat. Bachir Khamkhoev a lui aussi nié toute implication, tandis qu'Islaem Iandiev a reconnu avoir joué un rôle dans l'attentat et exprimé ses regrets devant le tribunal, selon l'agence Interfax.

Magomed Evloev appartenait à un groupe criminel lié au chef de la rébellion islamiste du Caucase, le Tchétchène Dokou Oumarov, qui a revendiqué l'attentat, qui a également fait 172 blessés.