Croatie: le maire de Zagreb arrêté pour corruption

Après 14 ans au pouvoir de la capitale croate, le maire de Zagreb Milan Bandic a été arrêté. Il est recherché dans le cadre d'une affaire de corruption.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Milan Bendic est à la tête de la capitale croate depuis 2000.

Le directeur d'une holding de la ville chargée des services municipaux et le patron d'une entreprise privée spécialisée dans la collecte et le traitement des déchets industriels ont également été arrêtés, selon la même source.

"Après une enquête complexe conduite durant plusieurs mois et portant sur des activités illégales à l'intérieur de la mairie de Zagreb, plusieurs personnes ont été arrêtées", a indiqué le procureur chargé de la lutte contre la corruption. Ces personnes sont soupçonnées de corruption, d'abus de pouvoir et de trafic d'influence.

M. Bandic, 58 ans, était membre du parti social démocrate (SDP, au pouvoir), qui l'a limogé en 2009, lorsqu'il s'était présenté sans succès à l'élection présidentielle croate comme candidat indépendant. Il dirige Zagreb depuis 2000, avec une seule interruption de trois ans (2002-2005).

La lutte contre la corruption avait été une des principales conditions imposées par Bruxelles à la Croatie lors de ses négociations d'adhésion à l'Union européenne. Cette ex-république yougoslave est devenue en 2013 le 28e Etat membre du bloc européen.