En voyage avec Ahmadinejad, un photographe demande l'asile aux USA

En voyage officiel avec le président Mahmoud Ahmadinejad pour couvrir l'Assemblée générale de l'ONU, un photographe iranien n'a pas souhaité rentrer dans son pays. Il aurait demandé l'asile aux Etats-Unis.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le photographe iranien était censé accompagné Mahmoud Ahmadinejad à l'ONU.

Un photographe qui voyageait avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad pour assister à l'Assemblée générale des Nations unies à New York fin septembre est resté aux Etats-Unis, selon la chaîne CNN. Il y a déposé une demande l'asile.

Son avocat Paul O'Dwyer a expliqué à la chaîne qu'Hassan Golkanbhan, un opposant au régime, craint d'être persécuté, et que sa femme et ses deux enfants ont fui l'Iran pour une destination restée secrète.
 
"Il a peur de rentrer en Iran. Il est considéré (...) comme un opposant au régime iranien", a déclaré M. O'Dwyer. "Quelqu'un qui a trahi le régime et auquel on ne peut plus faire confiance".
 
Les doutes des autorités iraniennes sur les positions politiques du journaliste sont apparus au cours du voyage à New York, a expliqué l'avocat. "On attendait de lui certaines choses vis-à-vis desquelles il n'était pas à l'aise. Le régime iranien s'est rendu compte de ses positions sur certaines choses".
 
L'avocat a refusé de dire où se trouve actuellement le photographe, mais a précisé qu'il attendait un entretien avec les autorités américaines pour sa demande d'asile, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.
 
Mahmoud Ahmadinejad a fait son dernier discours en tant que président devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York, dans un contexte de pression croissante contre le programme nucléaire iranien. Les Occidentaux, dont les Etats-Unis, et Israël soupçonnent l'Iran de vouloir mettre au point une bombe sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie.