Hollande en baisse d'un point, vainqueur avec 53,5% des voix

François Hollande recueille 53,5% des intentions de vote pour la présidentielle française selon un sondage publié mercredi. Les électeurs de François Bayrou sont aussi nombreux à se reporter sur Nicolas Sarkozy que sur François Hollande.
05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
hollande_2

Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande recueille 53,5% des intentions de vote, en baisse d'un point par rapport à la semaine dernière, contre 46,5% (+1) à Nicolas Sarkozy, selon un sondage BVA pour Orange, la presse régionale et RTL publié mercredi.

M. Hollande "dispose toujours d'une avance confortable au matin du grand duel télévisé entre les deux finalistes", commente Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion.

Mais, ajoute-t-il, "la situation s'améliore tout de même sensiblement pour Nicolas Sarkozy par rapport à notre dernière mesure effectuée les 24 et 25 avril. Le président gagne un point dans notre enquête pour retrouver, presque, son meilleur niveau observé au soir du premier tour (53% contre 47%)".

Selon cette étude, le candidat de l'UMP bénéficie du report de 57% des électeurs de Marine Le Pen, soit 10 points de plus que la semaine dernière. Des reports "toujours trop faibles", relève M. Sliman. 21% vont vers le candidat PS.

Quant aux électeurs de François Bayrou, ils sont aussi nombreux à se reporter sur M. Sarkozy que sur M. Hollande (36% chacun). "Ils pourraient être plus nombreux à se convertir à un vote Sarkozy le 6 mai, à condition que l'option 'droitière' choisie soit - un peu - mise en veilleuse", selon le responsable de BVA.

Le sondage indique encore que pour 79% des personnes interrogées, la campagne "incite plutôt à aller voter". BVA a calculé un "indicateur d'abstention" situé entre 16 et 20%.

Seuls 11% des sondés pourraient changer leur choix de vote en fonction du débat télévisé de mercredi soir (avec une pointe à 20% chez les électeurs de François Bayrou).

Le sondage a été réalisée les 30 avril et 1er mai auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par internet. Les intentions de vote sont établies auprès de 1387 personnes inscrites sur les listes électorales, parmi un échantillon de 1414 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.