Réservé aux abonnés

Kofi Annan renonce à sa médiation

Paralysé par la militarisation du conflit, le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe a démissionné. Devant la presse, il a expliqué qu'il n'avait pas été assez soutenu.
06 août 2015, 10:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6267122.jpg

Sa démission n'a rien d'une surprise. Kofi Annan a informé Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, "de son intention de ne pas renouveler son mandat quand il expirera le 31 août" , a fait savoir hier le secrétaire général des Nations unies dans un communiqué. Il avait été nommé le 23 février dernier médiateur en Syrie pour le compte de l'ONU et de la Ligue arabe. Mais son plan de paix en six points pour régler le conflit n'a jamais pu être appliqué. Les combats n'ont en effet jamais cessé entre le régime et ses opposants. Bachar el-Assad n'a pas libéré les prisonniers. Et la transition p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois