Réservé aux abonnés

L'Iran farouchement attaché à ses "droits nucléaires"

La conférence de Genève n'a finalement pas débouché sur un accord.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7529621.jpg

Après trois jours de négociations à Genève, l'Iran et six puissances mondiales se sont quittés hier sans accord sur le programme nucléaire iranien. De nouvelles discussions sont prévues le 20 novembre, mais Téhéran a déjà averti qu'il ne renoncerait pas à ses "droits nucléaires" .

Malgré l'absence d'accord, les commentaires dans les dernières heures de la rencontre étaient plutôt optimistes. Le chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle a estimé que l'on était "plus proches d'une solution raisonnable que nous ne l'avons été depuis des années" .

Son homologue américain John Kerry a l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois