Réservé aux abonnés

La Loi travail de nouveau passée en force

Le gouvernement a de nouveau forcé pour faire adopter son projet de réforme.
06 juil. 2016, 00:21
/ Màj. le 06 juil. 2016 à 00:01
epa05409040 French Prime Minister Manuel Valls delivers a speech during a debate on the disputed planned labour law reforms at the French National Assembly, in Paris on 05 July, 2016. The French cabinet had in May invoked the Constitution's article 49.3, a rarely used article that allows to pass the bill without a parliament vote. The disputed labour law bill has been triggering violent protests and clashes since weeks.  EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON FRANCE PARLIAMENT LABOR LAW

Le gouvernement socialiste français est de nouveau passé en force hier pour faire adopter par les députés son projet de réforme du droit du travail. La mobilisation dans la rue contre cette loi controversée s’étiole peu à peu après quatre mois de conflit.

«J’ai décidé d’engager la responsabilité du gouvernement», a déclaré le premier ministre Manuel Valls, posant la question de confiance à l’arrivée du texte en deuxième lecture devant l’Assemblée nationale. Déjà utilisée lors de l’examen initial du projet au printemps, cette arme constitutionnelle lui permet d’éviter un vote sur ce texte qui di...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois