Réservé aux abonnés

Les vins espagnols s'exportent

07 août 2015, 13:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7885974.jpg

Elle étiquette une partie des bouteilles en allemand et ouvre un bureau commercial en Chine: à Manzanares, la coopérative Jesus del Perdon a les yeux rivés hors d'Espagne pour écouler la vendange record de 2013, qui a fait du pays le premier producteur mondial de vin.

"Cela a été une récolte historique", raconte Ramon Alcarazo Peñuelas, gérant de la coopérative fondée en 1954 près de Ciudad Real, à quelque 200 kilomètres au sud de Madrid. "Actuellement 86% de notre production va à l'exportation" , témoigne Ramon Alcarazo Peñuelas, alors qu' "il y a dix ans c'était 20%" . La destination? "P...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois