Réservé aux abonnés

Loi contre les manifestations appliquée

Soulèvement massif d'étudiants contre la loi spéciale.
06 août 2015, 09:37
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6056358.jpg

Trente-six contestataires, pour la plupart des étudiants, ont été interpellés dans la nuit de lundi à hier à Sherbrooke, a annoncé la police locale. Ces manifestants sont les premières personnes arrêtées en vertu de la nouvelle loi spéciale limitant la liberté de manifester au Québec.

Un porte-parole de la police de Sherbrooke, dans le sud de la province canadienne, a indiqué qu'ils risquent "entre mille et cinq mille dollars" d'amende. Ces arrestations interviennent au centième jour du mouvement de protestation contre la hausse des taxes universitaires, initié en février. "Dès le départ, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois