Royaume-Uni: vaste incendie dans la lande près de Manchester, maisons évacuées

Un gros incendie ravage la lande à l'est de Manchester, au Royaume-Uni. Trente-quatre foyers ont dû évacuer momentanément. Aucun blessé n'est à déplorer.
27 juin 2018, 22:43
/ Màj. le 27 juil. 2018 à 07:33
Au total, plus d'une centaine de pompiers et 29 engins ont été déployés pour lutter contre le sinistre, qui s'est étendu sur environ six kilomètres de long.

Les pompiers britanniques luttaient mercredi contre un incendie d'une rare envergure dans la lande de Saddleworth Moor (est de Manchester). Une trentaine de logements ont été évacués. Qualifiant le feu "d'incident majeur", les pompiers ont demandé l'aide de l'armée.

La Première ministre Theresa May a rendu hommage au travail des pompiers et assuré que le gouvernement "surveillait constamment la situation".

 

 

 

 

La cause de l'incendie n'était pas déterminée et il y avait encore beaucoup de fumée" dans l'après-midi. Au total, plus d'une centaine de pompiers et 29 engins ont été déployés pour lutter contre le sinistre, qui s'est étendu sur environ six kilomètres de long, dans cette zone faiblement peuplée de la chaîne montagneuse des Pennines, à une heure de route de Manchester.

Trente-quatre foyers ont été évacués par mesure de précaution dans la nuit de mardi à mercredi mais les habitants ont pu regagner leurs foyers mercredi midi. Aucun blessé n'est à déplorer.

"C'est un incendie très difficile à contrôler à cause de sa taille", avait expliqué mercredi matin Leon Parkes, un responsable des pompiers de Manchester, soulignant que les soldats du feu avaient travaillé toute la nuit "dans des conditions extrêmement difficiles, dans la chaleur et la fumée".

Sur place, certains habitants ont dû rester calfeutrés chez eux et quatre écoles sont restées fermées. Selon les médias britanniques, le feu a pris dimanche, avant d'être maitrisé, puis de repartir à nouveau lundi, nourri par la vague de chaleur qui touche l'Angleterre depuis quelques jours.