Réservé aux abonnés

Un acte soigneusement planifié

Le profil de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel s’est précisé hier.
17 juil. 2016, 23:04
/ Màj. le 18 juil. 2016 à 00:01
epa05429297 A woman looks at a makeshift memorial of flowers and candles on the 'Promenade des Anglais' where a truck crashed into the crowd during the Bastille Day celebrations, in Nice, France, 17 July 2016. According to reports, at least 84 people died and many were wounded after a truck drove into the crowd on the famous Promenade des Anglais during celebrations of Bastille Day in Nice, late 14 July.  EPA/IAN LANGSDON

CHRISTOPHE CORNEVIN

L’hypothèse d’une équipée sanglante soudain menée dans la baie des Anges par un fou sur le coup d’une bouffée délirante vole en éclats. Comme l’a révélé dimanche «Le Figaro», le carnage de Nice, soldé par un bilan provisoire de 84 morts jeudi soir et revendiqué 72 heures plus tard par l’Etat islamique, a été orchestré exactement dix jours avant son exécution.

En effet, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a réservé son camion frigorifique dès le 4 juillet avant d’aller le chercher à Saint-Laurent-du-Var une semaine plus tard. Le procureur François Molins a précisé je...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an