Réservé aux abonnés

Une policière parle de pressions du ministère

Tentative d’influencer un rapport? Bernard Cazeneuve s’indigne.
24 juil. 2016, 23:35
/ Màj. le 25 juil. 2016 à 00:01

Bernard Cazeneuve veut porter plainte pour diffamation contre la responsable du centre de vidéosurveillance de la police municipale de Nice. Celle-ci dit avoir subi des pressions du ministère de l’Intérieur lors de la rédaction d’un rapport sur le drame du 14 juillet.

Dans un communiqué, le ministre français de l’Intérieur parle d’«accusations indignes». Elles s’inscrivent, selon lui, «dans la suite des polémiques virulentes que certains élus de Nice ont souhaité entretenir puis alimenter chaque jour depuis le terrible attentat du 14 juillet.»

Mentionner la présence de policiers nationaux

Ces po...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois