Hippisme: les Suisses distancés lors du CHI de Genève, remporté par Scott Brash

Le numéro 1 mondial, l'Ecossais Scott Brash, a remporté le Grand Prix du CHI de Genève. Côté suisse, c'est la grimace. Steve Guerdat échoue au 20e rang. Le Jurassien Alain Jufer remonte le moral des troupes avec un très bon 6e rang.
07 août 2015, 14:33
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Scott Brash n'a laissé à personne le soin de remporter le Grand Prix.

Numéro un mondial depuis plus d'un an, vainqueur vendredi de la finale du Top 10, l'Ecossais Scott Brash, sur son fantastique Hello Sanctos, a remporté le Grand Prix du CHI de Genève, troisième et dernière manche de l'année du Grand Chelem. Le meilleur Suisse a été l'étonnant Alain Jufer sixième sur Wiveau.

Tenant du titre, Steve Guerdat n'a pas pu défendre sa couronne dans le barrage. Malgré leur belle forme affichée ces dernières semaines, le champion olympique et son hongre n'ont jamais semblé à l'aise sur le très exigeant premier parcours de ce Grand Prix. Frôlant la correctionnelle sur le septième des treize obstacles, le couple doré de Greenwich Park a fauté sur le no 8, un oxer placé en entrée d'un double.

Le verdict a été sans appel: vingtième rang final seulement pour Guerdat, troisième vendredi de la finale du Top 10 mais bredouille en termes de victoire cette année dans son Palais des expositions. Alors il a fallu s'en remettre à un autre Jurassien, de Glovelier (soit à moins de 5 km du Bassecourt de Guerdat), pour tutoyer les sommets dans les rangs suisses.

Présent pour la dixième fois (de suite qui plus est) à Palexpo, Alain Jufer, 36 ans, a fait très fort pour son tout premier Grand Prix dominical sur les bords du Léman. Double sans faute, le cavalier basé à Lossy, dans le canton de Fribourg, n'a pas pris tous les risques dans le barrage, conscient qu'un parcours sans tache le porterait obligatoirement au meilleur résultat de sa carrière.