La skieuse violoniste thaïe fait appel

Frappée de quatre ans d'interdiction de compétition pour avoir manipulé des résultats, la skieuse et violoniste Vanessa Mae a fait appel, a annoncé le Tribunal arbitral du sport (TAS).
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Vanessa Mae a triché pour terminer... dernière du géant des JO de Sotchi. Lamentable.

La skieuse et violoniste thaïlandaise Vanessa Mae, frappée de quatre ans d'interdiction de compétition par la Fédération internationale de ski (FIS) pour "manipulation de résultats", a fait appel, a annoncé le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Vanessa Mae, qui courait officiellement sous le nom de son père, Vanakorn, a été sanctionnée en novembre par la FIS, accusée d'avoir "participé, activement ou passivement, à la manipulation des résultats de quatre courses de slalom géant qui ont eu lieu à Krvavec en Slovénie en janvier 2014".

La FIS a annulé les résultats de ces courses, qui avaient permis à Mae d'être la première skieuse thaïlandaise à se qualifier pour les Jeux olympiques, ceux de Sotchi, où elle avait terminé 67e et bonne dernière du slalom géant. L'instance internationale a également conclu a posteriori qu'elle n'aurait pas dû être qualifiée pour ces JO.

"Je m'attendais à finir dernière, mais les Jeux olympiques sont une grande occasion", avait-elle déclaré à l'époque. J'ai failli tomber trois fois, mais j'ai terminé et c'était cela le plus important".

Mae avait été très médiatisée à Sotchi, et pas seulement en tant que "première Thaïlandaise". Cette skieuse est aussi une ex-enfant prodige du violon qui mène de front une carrière musicale à succès, forte de millions d'albums vendus. La musique est "la passion de toute (sa) vie", et le ski "le passe-temps de toute (sa) vie", a-t-elle expliqué.