Ski alpin: la skieuse thaïe Vanessa Mae suspendue 4 ans par la FIS

La skieuse thaïe Vanessa Mae écope d'une sanction record de la part de la Fédération internationale de ski. Elle est suspendue pendant 4 ans. Les résultats de ses courses de qualification pour les JO de Sotchi ont été manipulés.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Vanessa Mae a triché en Slovénie pour terminer... dernière du géant des JO de Sotchi.

Vanessa Mae a été suspendue quatre ans par la FIS. La violoniste de 35 ans s'était qualifiée pour les JO de Sotchi dans des circonstances jugées suspectes.

La Fédération internationale (FIS) a suspendu pour quatre années la violoniste vedette thaïlandaise Vanessa Mae, qui avait participé aux JO de Sotchi en février. Les résultats de courses disputées en janvier en Slovénie ont été manipulés, selon la FIS.

Vanessa Mae, de son vrai nom Vanessa Vanakorn, avait participé les 18 et 19 janvier à des courses FIS organisées à son intention en Slovénie afin qu'elle puisse disposer du nombre de points nécessaires pour prendre le départ du slalom géant des JO 2014. Or, les résultats des quatre slaloms géants "organisés les 18 et 19 janvier à Krvavec (Slovénie) ont été manipulés, (....) ne reflétant pas la véritable performance des compétiteurs qui ont participé à ces événements, et en particulier les points attribués à Vanessa Vanakorn", a relevé la FIS dans un communiqué.

En conséquence, la violoniste "est interdite de courses FIS dans le monde pendant quatre ans", précise l'instance, ce qui lui interdira de participer aux JO 2018. A Sotchi, la violoniste-skieuse de 35 ans avait terminé le slalom géant à la 67e et dernière place. Elle avait toutefois apporté une touche glamour à la compétition et était devenue la première skieuse à représenter la Thaïlande aux JO d'hiver.

Dans son rapport, la Commission d'enquête de la FIS a détecté plusieurs irrégularités dans les courses qu'elle a disputées en Slovénie, notamment une participante imaginaire, une skieuse tombée figurant au classement final, des conditions météorologiques trop mauvaises pour une course, ou encore l'absence de changement de tracé entre les deux manches, comme l'exige la FIS.

Le rapport recommande au Conseil de la FIS, qui se réunit le 18 novembre, d'annuler les résultats des courses, ce qui invaliderait la participation de Vanessa Vanakorn et de deux autres skieuses aux JO 2014.

Outre la sportive thaïlandaise, quatre responsables slovènes - dont le responsable de l'alpin Vlado Makuc et le directeur des courses de janvier Borut Hrobat - ainsi que le délégué technique FIS, l'Italien Fabio de Cassan, écopent d'interdictions de courses FIS allant d'un an à deux. Les irrégularités avaient été relevées par la Fédération slovène (SZS), qui avait suspendu en juillet les quatre responsables slovènes concernés.

Les six personnes sanctionnées peuvent faire appel de la décision auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, dans un délai de 21 jours.