Tournoi de Pékin: Belinda Bencic passe le premier tour

La Suissesse Belinda Bencic s'est qualifiée pour le deuxième tour du tournoi de Pékin en dominant l'Allemande Annika Beck 6-3 6-2. Un succès rassurant pour la St-Galloise.
01 oct. 2016, 09:05
/ Màj. le 01 oct. 2016 à 14:23
Belinda Bencic affrontera l'Espagnole Carla Suarez Navarro (WTA 8) ou la Kazakhe Yaroslava Shvedova (WTA 41) au 2e tour.

Belinda Bencic a signé un succès rassurant au 1er tour à Pékin. Contrainte à l'abandon six jours plus tôt à Wuhan, la St-Galloise a dominé Annika Beck (WTA 48) 6-3 6-2 samedi.

La 40e joueuse mondiale a fêté une victoire - sa deuxième en deux affrontements avec l'Allemande - plus laborieuse que le score ne l'indique. Elle a surtout souffert dans le premier set, où elle a concédé deux breaks en commettant pas moins de six doubles fautes.

Plus sereine dans une deuxième manche où elle a laissé Annika Beck revenir de 3-0 à 3-2 avant de remporter quatre jeux d'affilée, Belinda Bencic a mis 77' pour décrocher son premier succès dans cette tournée asiatique. Battue d'entrée par la future gagnante du tournoi Caroline Wozniacki à Tokyo, elle avait jeté l'éponge au 1er tour à Wuhan après avoir "réveillé" sa blessure au coccyx en chutant lourdement.

En quête de victoires et de confiance après une première partie de saison ratée malgré cette accession au top 10 en février, la St-Galloise se mesurera au 2e tour à Carla Suarez Navarro (WTA 8) ou à Yaroslava Shvedova (WTA 41). Elle a perdu l'unique duel livré face à la solide Espagnole, l'an dernier sur la terre battue de Stuttgart, et n'a jamais affronté la Kazakhe.

Timea Bacsinszky (WTA 14) ne jouera quant à elle son 1er tour que lundi. La Vaudoise, qui avait également abandonné dimanche dernier à Wuhan en raison d'une infection virale, en découdra avec la qualifiée Lara Arruabarrena (WTA 61). Elle a remporté leur seul précédent face-à-face, l'an dernier sur la terre battue de Roland-Garros. Mais l'Espagnole tient la forme, après avoir remporté il y a quelques jours à Séoul le deuxième titre de sa carrière.