Afghanistan: le HCR appelle la Suisse à accueillir plus de réfugiés

Le Haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés a appelé jeudi la Confédération à accueillir plus de réfugiés afghans. Pour la Suisse, la priorité est l’aide sur place.
21 oct. 2021, 18:08
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 18:08
Filippo Grandi  a appelé la Confédération à accueillir plus de réfugiés.

Le Haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés Filippo Grandi a salué jeudi à Berne la décision de la Suisse d’accroître son aide humanitaire en faveur de l’Afghanistan. Il a toutefois appelé la Confédération à accueillir plus de réfugiés.

Berne a approuvé en septembre une contribution supplémentaire de 33 millions de francs pour l’aide fournie sur place, ce qui portera son aide en faveur de l’Afghanistan et des Etats voisins à 60 millions jusqu’à la fin 2022. «Une autre manière de témoigner de sa solidarité est la réinstallation, notamment de personnes vulnérables telles que les femmes et les enfants», a-t-il déclaré, cité dans un communiqué publié à l’issue d’une rencontre avec Ignazio Cassis.



Lors d’un forum organisé début octobre par l’Union européenne, M. Grandi avait demandé que les pays européens accueillent par voie de réinstallation 42’500 réfugiés afghans au cours des cinq prochaines années, rappelle le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Lettre à Cassis

Et M. Grandi avait écrit fin septembre à M. Cassis, demandant davantage de places de réinstallation pour les réfugiés afghans. Pour la Confédération, la priorité est l’aide sur place. Mais la Suisse reste disposée à participer à une éventuelle opération d’accueil coordonnée au niveau international.

Jeudi, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a assuré que la Suisse «continuerait à soutenir activement les efforts visant à remédier à la crise humanitaire en Afghanistan», ont indiqué ses services dans un communiqué distinct.

Le Tessinois a par ailleurs assuré que la Suisse continuerait à contribuer de manière significative à la mise en œuvre du Pacte mondial sur les réfugiés.