Argovie: la poudre envoyée à Geri Müller, le maire de Baden, était inoffensive

La poudre envoyée mercredi à Geri Müller, le maire de Baden (AG) aux selfies nus, était inoffensive. Mais l'enquête se poursuit pour identifier l'expéditeur.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Geri Mueller spricht anlaesslich einer Medienkonferenz am Dienstag, 19. August 2014, in Zuerich. Die Badener Stadtregierung hatte am Sonntagabend entschieden, dass der wegen Nackt-Selfies in die Schlagzeilen geratene Gruenen-Politiker seine Fuehrungs- und Repraesentativaufgaben als Stadtammann von Baden vorlaeufig abgeben muss. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

La poudre blanche envoyée dans une enveloppe mercredi au maire de Baden (AG) Geri Müller est sans danger pour la santé, a indiqué jeudi la police cantonale argovienne. L'enquête se poursuit pour identifier la personne qui a envoyé la lettre au conseiller national argovien.

Cette poudre est "inoffensive". Elle ne présente pas de danger pour la santé des personnes, a précisé la police.

L'alerte a été lancée mercredi lorsqu'un employé de la mairie a découvert une poudre blanche suspecte dans une enveloppe destinée à Geri Müller. La police et les pompiers sont intervenus. L'employé qui a ouvert l'enveloppe est indemne.

Geri Müller a repris lundi la direction de son dicastère des finances et de l'urbanisme après en avoir été suspendu par ses collègues de l'exécutif, suite à l'affaire des "selfies". En août, la presse dominicale avait révélé que le conseiller national vert s'était photographié nu dans son bureau de maire et avait envoyé ces photos à une partenaire de "chat".