Bourrasques en plaine et neige sur les routes

Le Plateau suisse a été secoué mardi après-midi par des bourrasques dépassant dans certaines localités le seuil des 90 km/h. Un front tempétueux qui entraînera dans sa foulée de l'or blanc en quantité, de quoi surprendre les automobilistes romands mercredi matin.
07 août 2015, 10:57
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les conditions imposent la prudence aux automobilistes.

Des rafales allant jusqu'à 96 km/h ont été relevées à Delémont, jusqu'à 85 km/h à Granges-Paccot (FR) et jusqu'à 80 km/h à Oron (VD), indique mardi MeteoSuisse. "Il s'agit de vents forts, que l'on enregistre en moyenne deux fois par mois en hiver", précise Pierre Eckert, météorologue.

L'institut n'a toutefois lancé qu'un avis de vents forts de "degré 2", pour des bourrasques soufflant entre 70 et 90 km/h en plaine. Selon Meteonews, les rafales ont même atteint 100 km/h à St-Chrischona (BS), 97 km/h à Zurich et à Schaffhouse.
 
En montagne, des vents de 135 km/h ont soufflé sur le Pilate (2106 mètres d'altitude), 130 km/h sur le Säntis (2502 mètres) et 149 km/h sur le Jungfraujoch (3580 mètres). "Plusieurs sociétés de remontées mécaniques nous ont appelés et se sont inquiétées", affirme Pierre Eckert. Les installations qui passent sur les crêtes ont probablement dû être arrêtées, selon le météorologue.
 
Neige fondue sur les routes
 
Quant à la neige, elle devait déjà montré le bout de ses flocons mardi soir. Des précipitations sont annoncées en plaine d'abord sous forme de pluie, puis de neige, l'air froid en provenance du Nord amenant avec lui des températures négatives.
 
Des perturbations du trafic en Suisse romande sont à prévoir mercredi: "il faudra sans doute compter avec cinq à dix centimètres de neige fondue à déblayer à l'aube sur les routes", souligne Pierre Eckert.