Circulation: les conseils pour rouler en toute sécurité en automne

Baisse de la luminosité, brouillard, chaussées glissantes et présence accrue de gibier : l’automne est une saison délicate pour les conducteurs. Le TCS donne quelques conseils pour rouler en sécurité.
21 oct. 2021, 15:15
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 15:15
L'automne apporte son lot de risques lorsqu'il s'agit de conduite.

Le retour de l’automne signe la fin de la conduite décontractée. Avec l’arrivée des premiers brouillards, la baisse de la luminosité, l’humidité et les feuilles mortes, les premiers risques de glissades et de dérapages reviennent. À cela s’ajoute la présence accrue de gibier au bord des routes en campagne et dans les zones boisées. En voiture, à moto, en scooter ou à vélo, il faut adapter sa conduite et sa vigilance.

Règle numéro un : voir et être vu

Au volant comme au guidon, la vue c’est la vie. Veillez donc à contrôler vos balais d’essuie-glaces, remplissez votre réservoir de liquide lave-glace et maintenez votre pare-brise propre si vous êtes en voiture. Nettoyez soigneusement votre visière et pensez à l’utilisation d’un produit déperlant si vous portez un casque.

 Au crépuscule, enclenchez vos feux de croisement plutôt que les feux diurnes obligatoires qui ne suffisent pas à eux seuls. Mais n’oubliez pas que l’usage des feux arrière antibrouillard est, lui, réservé aux cas de visibilité extrêmement réduite. A vélo, les phares doivent être constamment allumés. Afin d’être visibles de loin en cas de mauvaises conditions et dans l’obscurité, le TCS recommande aux motards, scootéristes, cyclistes et piétons de porter des vêtements clairs, voire des éléments rétro-réfléchissants.

Règle numéro deux : attention au gibier

L’automne, c’est aussi la saison où le risque est le plus important de voir du gibier traverser soudainement la chaussée. Pour limiter les risques et être capable de réagir à temps, l’idéal est d’adapter sa vitesse, de garder un œil sur les abords de la route lorsque l’on circule à proximité des forêts, spécialement en fin de journée, et d’être prêt à freiner. Si un animal se trouve sur ou proche de la route, il est conseillé de repasser aux feux de croisement et de klaxonner pour le faire s’éloigner. Tout accident impliquant un animal sauvage doit être immédiatement signalé à la police.

Règle numéro trois : opération « OP »

L’opération « OP » c’est à la fois l’« opération pneus » et la règle mnémotechnique qui permet de se souvenir que la période d’utilisation des pneus d’hiver s’étend d’ « octobre à Pâques ». C’est en effet la période durant laquelle la température de la chaussée baisse, rendant la gomme tendre indispensable à une bonne tenue de route et un bon freinage. Il est donc temps de prendre rendez-vous pour monter les pneus d’hiver, sans attendre les premiers flocons. Avant de les monter, il y a deux facteurs à vérifier : leur profil ne doit pas être inférieur à 4 mm et ils ne doivent pas avoir plus de 8 ans.