Réservé aux abonnés

De la réalité au symbolisme

L'ambivalence d'un aliment à la fois bénéfique et maléfique.
07 août 2015, 11:39
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7271007.jpg

sguggenheim@lacote.ch

Pendant longtemps difficile à extraire et à exploiter, le sel était une denrée de haute valeur et il était lié au pouvoir et à la richesse. Avec le temps, il a fini pourtant par devenir un condiment banal au fur et à mesure que les techniques d'extraction s'amélioraient. Aujourd'hui, on sait qu'il est indispensable à la vie, mais qu'une trop grande consommation nuit à la santé. L'ambivalence de ce condiment à la fois bénéfique et maléfique se retrouve symboliquement dans toutes sortes de traditions actuelles et passées, au sein de populations aussi diverses les unes que ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois