Réservé aux abonnés

Deux salons se cannibalisent les clients

A deux semaines d'intervalles, deux salons sur la sous-traitance horlogère sont organisés. Lequel survivra?
06 août 2015, 09:37
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6055852.jpg

La première édition de LausanneTec réunit à Beaulieu jusqu'à vendredi 170 sous-traitants industriels, surtout de l'horlogerie-bijouterie. Avec ce salon, le groupe MCH concurrence directement le salon EPHJ /EPMT, qui a quitté Lausanne pour Palexpo Genève.

" Le lancement de LausanneTec était une évidence depuis que la poursuite de la collaboration avec le salon existant s'est avérée impossible ", a déclaré hier en ouverture de la manifestation René Kamm, patron du groupe bâlois MCH. Lorsque le leader du secteur en Suisse a racheté Beaulieu Exploitation, il a souhaité racheter le salon EPHJ /EPM...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois