Evacuation en raison d'un colis suspect à Bâle

Mardi après-midi, un bureau de poste, la succursale d'une banque, un restaurant et une garderie d'enfants ont été évacués à Bâle en raison d'un colis suspect. Au final, le paquet louche ne contenait que de la camelote électronique.
11 nov. 2015, 07:02
/ Màj. le 11 nov. 2015 à 07:04
Le colis ne contenait finalement que du matériel électronique.

Un colis suspect à Bâle a entraîné l'évacuation d'un bureau de poste, de la succursale d'une banque, d'un restaurant et d'une garderie d'enfants mardi en fin de journée. La zone a été bouclée pendant plus de deux heures dans un large périmètre. Au final, le paquet louche ne contenait que de la camelote électronique.

Vers 16h45, des employés du bureau postal ont remarqué un paquet faisant tic-tac et adressé à un pays arabe. Le colis a été isolé et l'environnement immédiat bouclé, a annoncé la police bâloise. Les habitants de la tour de 13 étages abritant l'office ont été priés de rester chez eux.

Des spécialistes en explosifs de la police zurichoise ont alors été appelés en renfort. En raison des bouchons sur la route, ils ne sont arrivés sur place que vers 19h00.

Appareils avec piles

L'expéditeur du paquet a été identifié. Il s'est rendu à l'office postal et le colis a été ouvert. Celui-ci contenait des téléphones portables usagés, des montres, réveils et ordinateurs que l'expéditeur souhaitait envoyer à des proches. Le tic-tac suspect provenait d'appareils contenant encore leurs piles.

Les mesures de sécurité ont pu être levées à 19h30. L'affaire a mobilisé des dizaines de policiers ainsi que, préventivement, les pompiers et les secours médicaux.