Réservé aux abonnés

Il cultive son herbe 365 jours par an

La législation suisse est claire: la culture, la consommation et le commerce de cannabis sont interdits. Mais certaines caves en regorgent.
06 août 2015, 10:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6239510.jpg

André (*) se roule une cigarette avec un papier de modèle standard. C'est la deuxième en 15 minutes, mais elle ne contient que du tabac. "Habituellement, je ne fume pas d'herbe pendant la journée. Je me fais plutôt un joint avant d'aller au lit, ça aide à libérer l'esprit" .

Proche de la cinquantaine, André a commencé "relativement tard" à fumer, "surtout par respect pour mon fils, qui a aujourd'hui 21 ans" . Plus jeune, il achetait son herbe dans la rue, ou via divers contacts. "Il fallait toujours courir après les gens, et on ne savait jamais exactement ce qu'on avait entre les mains. ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an