Johann Schneider-Ammann veut éliminer les lenteurs dans son département

La meilleure idée présentée à Johann Schneider-Ammann pour chasser les lenteurs administratives du DFE, bénéficiera d'un prix de 5000 francs.
06 août 2015, 11:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Johann Schneider-Ammann veut luter contre les lenteurs administratives dans son département de l'Economie.

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann veut éliminer les lenteurs administratives au sein de son département, celui de l'Economie (DFE). Il en appelle à ses collaborateurs: celui qui présentera la meilleure idée recevra un prix de 5000 francs.

L'appel à une administration fédérale plus efficace est récurrent. Le chef du DFE a donc lancé un concours interne pour réduire les procédures et les délais au sein du département, a indiqué à l'ats le DFE, confirmant une information parue vendredi dans le "St.Galler Tagblatt".

Le conseiller fédéral demande à ses collaborateurs de signaler "toutes les procédures visiblement ineptes et coûteuses", recommande-t-il dans un courrier électronique. Les propositions seront analysées par un jury de cinq personnes, dirigé par la secrétaire générale Monika Rühl, a précisé Evelyn Kobelt, porte-parole du DFE.

Les collaborateurs du département de l'économie ont jusqu'à la fin novembre pour envoyer leur suggestions. Le "Prix Switch" est doté de 10'000 francs et sera distribué chaque année. Le gagnant recevra 5000 francs. Le solde sera réparti parmi les auteurs d'autres propositions jugées intéressantes.

"Je suis persuadé qu'un gros potentiel d'idées sommeille ici", déclare Johann Schneider-Ammann dans la présentation du "Prix Switch". Il estime qu'en associant activement les collaborateurs du département, d'innombrables lenteurs administratives pourront être démasquées et éliminées et que des "solutions innovantes et nouvelles pourront être stimulées".