Le Conseil général évoquera demain l'affaire Legrix

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds se réunira ce mardi soir pour sa séance habituelle. Selon une information de la rédaction de «L'Express-L'Impartial», tous les partis, sauf l'UDC, se sont mis d'accord sur un texte commun demandant à Jean-Charles Legrix de démissionner.
07 août 2015, 11:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
capture___________________________

Depuis la fin de la semaine dernière, les discussions vont bon train entre les différents partis sur un texte commun qui sera lu devant le Conseil général mardi soir concernant Jean-Charles Legrix. 

L’initiative est partie des Verts et a été tout de suite accueillie positivement par tous les partis, sauf l’UDC bien entendu. Par ailleurs, le principe d'un texte commun, proposé par le Nouveau Parti libéral, a été adopté. Cela dit, l'UDC est informée des discussions sur ce texte et il n’est pas impossible qu’à la fin le parti de Jean-Charles Legrix s’y rallie. 

Il est d’ores et déjà prévu que ce texte sera lu en début de séance par le doyen du Conseil général, le popiste Charles-André Favre. Ce texte, dont le contenu exact fait l’objet de longues discussions entre les différents partis, devrait tout d’abord soutenir la position du Conseil communal qui a retiré son dicastère à Jean-Charles Legrix.

Par ailleurs, il demandera formellement à Jean-Charles Legrix de démissionner de son mandat de conseiller communal et de laisser sa place au premier des viennent-ensuite de la liste UDC, Florian Robert-Nicoud. D’après nos informations, l’idée de ce texte serait de ne pas s’en prendre à l’UDC, mais de se concentrer sur Jean-Charles Legrix. 

Il y a dix jours, ce dernier a été démis de ses mandats par ses collègues du Conseil communal, à l’issue d’un audit externe mené dans son discastère, audit qui relève de graves disfonctionnements dans sa manière de fonctionner. Mais en tant qu’élu, il reste conseiller communal tant qu’il n’a pas présenté sa démission.