Les écoles suisses "ambassadrices" au Mexique

Dans sa visite au Mexique, Johann Schneider-Ammannn a visité une école suisse. Il a salué le rôle de ces établissements dans les relations internationales.
07 août 2015, 11:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Doris Leuthard était déjà passée en 2008 visité l'école suisse de Mexico.

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, en visite depuis jeudi au Mexique, a loué à Mexico City le rôle joué par les écoles suisses. Des "ambassadrices" du pays à l'étranger, a-t-il déclaré alors qu'il rendait visite à des élèves d'une école primaire.

"Les écoles suisses sont des ambassadrices, des cartes de visite et des instituts de médiation de grande valeur", a déclaré le chef du Département fédéral de l'économie (DFE) tandis qu'il visitait un collège installé à Mexico City. Il y a salué un choeur d'une trentaine d'enfants reprenant dans le dialecte alémanique, non sans difficultés, une chanson populaire d'outre-Sarine ("Zoge am Boge").
 
Pour Jörg Wiedenbach, directeur général des trois écoles suisses qui ont pignon sur rue au Mexique, les diplômés qui sortent de ces écoles peuvent trouver leur chemin dans un monde dit globalisé. Ces écoles prônent également plusieurs vertus particulièrement helvétiques telles que l'ordre, la propreté ou la ponctualité.
 
Dans ces collèges, l'apprentissage de cinq langues est aussi le gage, a-t-il dit, d'un bon début dans la vie professionnelle.
 
M. Schneider-Ammann a également souligné les relations interdépendantes entre le volet théorique de l'enseignement et son pendant pratique, un système dual qui a fait les beaux jours de l'économie suisse, a souligné le conseiller fédéral, qui a en outre mis en garde les jeunes sur l'abandon de l'apprentissage d'un métier.
 
Le chômage des jeunes, toujours plus rampant en Europe, inquiète particulièrement le patron du DFE.
 
Développement dès mars
 
Au total près de 1400 élèves fréquentent les trois écoles suisse installées au Mexique, lesquelles sont situées à Mexico-City, à Cuernavaca, la capitale de l'Etat de Morelos, et à Querétaro, chef-lieu de l'Etat du même nom.
 
L'année passée, le Conseil fédéral a plaidé pour un renforcement des écoles battant pavillon suisse à l'étranger, considérées comme un pan de la présence suisse à l'étranger. Selon Matthias Kägi, porte-parole du DFE, le Conseil fédéral devrait probablement se saisir de ce dossier en mars prochain.