Réservé aux abonnés

Les forfaits fiscaux sont maintenus

Les Suisses ne veulent pas prendre le risque de voir les riches partir.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8642713.jpg

philippe castella

Les Suisses ne veulent pas prendre le risque de voir partir leurs riches étrangers. Ils ont nettement rejeté l'abolition des forfaits fiscaux, hier en votation populaire (59,2% de non). La clarté du résultat surprend si l'on tient compte du fait que cinq cantons ont déjà aboli ce système, dont Zurich et Bâle.

On pouvait s'attendre à un Röstigraben revisité entre le Nord et le Sud, où sont concentrés la majorité des forfaitaires. Il n'en a rien été. Seul Schaffhouse, qui a déjà supprimé l'imposition selon la dépense, est dans le camp du oui, et encore de justesse.

Entre les ca...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois