Salafisme en Suisse, polémique sur Exit, erreur dans le procès Claude D., la revue de presse dominicale

La progression des activités salafistes en Suisse, la polémique autour d'Exit ou un vice de forme dans le procès de l'assassin de Marie à Payerne (VD), sont les principaux sujets de la presse dominicale.
20 nov. 2016, 12:07
/ Màj. le 20 nov. 2016 à 12:13
Les salafistes distribuant des Corans gratuitement auraient aussi oeuvré en Suisse.

Les frères d'un Genevois qui s'est suicidé attaquent Exit

Le Matin Dimanche: Les deux frères d'un Genevois de 82 ans, qui a récemment mis fin à ses jours, attaquent au pénal le vice-président de l'association d'aide au suicide Exit, indique Le Matin Dimanche. Ils estiment que, dans une interview parue le 2 novembre dans L'Illustré, ce médecin a tenu des propos qui ont pu pousser leur frère à passer à l'acte et l'accusent d'aide au suicide. Le défunt, inconsolable depuis le décès de sa compagne il y a deux ans, avait dans un premier temps fait appel à l'association pour mourir. Mais face à la saisine de son cas par la justice sur requête des frères, l'octogénaire avait mis fin à ses jours, seul, à son domicile. L'incitation au suicide est une infraction passible de cinq de prison.

Des représentants de "Lis!" ont agi en Suisse

SonntagsBlick: Alors que les autorités allemandes ont interdit mardi à l'organisation "Lis!", qui distribue gratuitement des corans, les activités des salafistes progressent en Suisse, affirme dimanche le SonntagsBlick. Selon le journal, des représentants de "Lis!" étaient en action dans huit villes de Suisse en fin de semaine. Le groupe "We love Muhammad" était également actif dans le pays, notamment à Berne et Bâle, où il offrait des biographies du prophète de l'islam, Mahomet. Le ministère allemand de l'intérieur reproche à l'organisation "Lis!" d'utiliser ses actions pour radicaliser la population. En Suisse, le ministère public de la Confédération a ouvert une procédure pénale contre "des personnes", en lien avec l'organisation.

Interdictions d'entrée en hausse à cause du djihadisme

Zentralschweiz am Sonntag/Ostschweiz am Sonntag: Le nombre d'interdictions d'entrée prononcées en Suisse augmente en raison de l'islamisme radical. L'Office fédéral de la police (fedpol) en a prononcé 26 de janvier à fin octobre contre des djihadistes, rapportent Zentralschweiz am Sonntag et Ostschweiz am Sonntag. Sur toute l'année 2015, il n'y en eut que 17 et seulement 13 au cours des trois années précédentes. Fedpol a prononcé ces interdictions pour des raisons de sécurité intérieure ou extérieure après avoir consulté le Service de renseignement de la Confédération (SRC). A la fin octobre, 100 interdictions de voyage avaient également été émises, contre 28 durant toute l'année précédente.

Vice de forme dans le procès en appel de Claude D.

Le Matin Dimanche: Le procès en appel de Claude D., condamné à la prison à perpétuité et à l'internement à vie pour avoir tué Marie en mai 2013 près de Payerne, pourrait être entaché d'un vice de forme, soutient le professeur de droit à l'université de Genève, Yvan Jeanneret, dans Le Matin Dimanche. Selon lui, la greffière, qui avait déjà traité le dossier devant une autre cour, aurait dû se récuser. Il explique que dans une autorité de recours, chacun, juges et greffier, doit arriver avec un esprit dénué de préjugés. Il ajoute que le greffier ne fait pas que rédiger le jugement. Son droit à une voix consultative l'autorise à prendre la parole dans les délibérations et donc "à exercer une influence sur la décision". Contactés par le journal, les avocats du meurtrier, qui attendent de recevoir le jugement par écrit, ont déclaré que si c'est le cas, "c'est inadéquat, mais ce n'est pas ce qu'il y a de pire dans ce jugement".

Le président chinois en visite d'Etat en Suisse

NZZ am Sonntag: Le président chinois Xi Jinping va effectuer une visite d'Etat en Suisse prochainement, rapporte la NZZ am Sonntag, citant des sources informées. Il aurait l'intention de venir à Berne le 15 et le 16 janvier 2017, puis se rendrait au forum économique de Davos (WEF). Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ne s'exprime pas sur le sujet. Le WEF doit avoir lieu du 16 au 20 janvier prochain. La liste des participants sera connue en janvier.