Conseil d'Etat: les candidats PLR misent sur la durabilité

Christelle Luisier, Isabelle Moret et Frédéric Borloz, les trois candidats PLR au Conseil d'Etat vaudois, ont présenté les grandes thématiques qui vont rythmer leur campagne jusqu'aux élections de mars prochain. Un programme dominé par l'urgence climatique.
03 déc. 2021, 16:16
/ Màj. le 03 déc. 2021 à 16:16
Isabelle Moret, candidate, parle lors du lancement de la campagne électorale du PLR Vaud pour les élections cantonales vaudoises le vendredi 3 décembre 2021 à Lausanne.

"La question n'est plus de savoir si on doit agir, mais comment on va agir", a relevé Christelle Luisier. La durabilité doit figurer "au coeur de l'ensemble des politiques publiques", a-t-elle affirmé vendredi devant la presse à Lausanne.

Si la plupart des partis partagent ce constat, les méthodes diffèrent, a ajouté la conseillère d'Etat sortante. Elle a prôné la voie suivie par le PLR - "convaincre la population plutôt que d'interdire" -, citant la voiture en exemple. Pas question ainsi de "faire la guerre" aux automobilistes, mais plutôt de les inciter à se tourner vers des modèles peu polluants.

Meilleure isolation des bâtiments et pose facilitée de panneaux solaires figurent aussi parmi les priorités de Christelle Luisier. L'actuelle cheffe du Département des institutions et du territoire a encore souligné que l'Etat avait un rôle à jouer pour "ajuster et promouvoir la formation" vers les métiers de la transition écologique.

Le développement durable s'est également invité dans le chapitre consacré à l'agriculture par Frédéric Borloz. "Les modes de culture doivent changer", a-t-il dit, ajoutant que ce sont "les innovations qui apporteront les solutions."

Transports et santé

L'actuel conseiller national a aussi fait l'éloge des transports publics pour viser la neutralité climatique. "Le potentiel de développement est énorme", que cela soit pour se déplacer localement ou à travers l'Europe, a-t-il remarqué. Il a dit notamment vouloir transformer les petits trains régionaux en véritable RER, rêvant par exemple à une liaison Genève - Vallée de Joux en une heure.

Parmi les autres thématiques présentées vendredi, Isabelle Moret s'est positionnée sur la santé. Un domaine dans lequel elle réclame une meilleure coordination, notamment avec les pharmaciens qui sont "la première porte d'entrée dans le système de santé" pour 75% des Vaudois, a-t-elle noté.

La conseillère nationale a aussi abordé "l'un de ses thèmes de toujours", la conciliation entre vie familiale et professionnelle. Elle souhaite des horaires élargis dans l'accueil de jour des enfants et une hausse des déductions fiscales pour les frais de garde.

Stratégie à définir

Le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat se tiendra le 20 mars prochain. On ne sait pas encore si le PLR partira seul, ou s'il s'alliera avec une autre formation, par exemple l'UDC, les Vert'libéraux ou le Centre.

Les candidats PLR seront notamment opposés au ticket rose-vert, composé des trois socialistes sortantes Nuria Gorrite, Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz ainsi que du député des Verts Vassilis Venizelos.

par Keystone - ATS