Coronavirus: des Romands continuent de s’amuser le samedi soir

Oui, des Romands continuent d’avoir des soirées festives malgré la crise du coronavirus. Samedi soir par exemple, un concert au balcon de la chanteuse Amandine a même créé un petit attroupement à Lausanne, provoquant une intervention de la police.

28 mars 2020, 23:01
La Vaudoise (en noir) a chanté durant environ 40 minutes.

Des Romands continuent d’avoir des soirées festives malgré la crise du coronavirus. Un concert au balcon de la chanteuse Amandine a même créé un petit attroupement samedi soir à Lausanne, provoquant une intervention de la police.

«A l’origine, je voulais simplement offrir un concert à mes voisins», explique Amandine Rapin, révélée en 2016 dans l’émission «The Voice», sur TF1. «Des gens se sont aussi arrêtés dans la rue. C’est flatteur, mais aussi problématique à l’heure actuelle. Je leur ai demandé de s’écarter et c’est ce qu’ils ont fait», raconte-t-elle.

A lire aussi : Coronavirus: le Cervin se montre solidaire avec l'Italie

Accompagnée de son guitariste, la Vaudoise a chanté durant environ 40 minutes, des reprises mais aussi ses propres titres. Mais, alors que son concert touchait à sa fin, la police a débarqué dans sa rue. «Tout s’est bien passé, je n’ai pas reçu de sanction», explique-t-elle, laissant néanmoins entendre qu’elle n’allait pas reproduire l’expérience. «Les gens sont en manque d’animation, ils ont besoin de combler un vide», remarque la chanteuse, qui vient de publier son nouveau single «Seasons».

D’un point de vue personnel, elle relève avoir perdu «beaucoup d’argent» avec l’annulation de ses concerts, tout en s’estimant chanceuse de pouvoir encore toucher son salaire d’enseignante de musique.

Fête aux balcons

Samedi soir également, Couleur3, en collaboration avec le média en ligne genevois Kalvin Station, a organisé une deuxième édition de la Fête aux balcons. Ce rendez-vous hebdomadaire permet aux participants de communier depuis chez eux en écoutant la même musique, diffusée sur les ondes de Couleur3.

En cette période de confinement, l’objectif est de proposer une programmation festive à partager depuis les balcons, fenêtres, salons ou autres cuisines, expliquent les organisateurs.